Coup de chaleur: les signes qui doivent alerter

Coup de chaleur: les signes qui doivent alerter

Une exposition prolongée au soleil ou à la chaleur présente des risques non négligeables pour la santé: le coup de chaleur en particulier, également appelé hyperthermie, peut mettre la vie des personnes fragiles en danger. Mais comment le reconnaître, le soigner et surtout s’en prémunir? La Croix-Rouge donne quelques conseils.

Notre organisme lutte contre la chaleur en transpirant. L’évaporation de la sueur consomme en effet des calories et refroidit la peau. Lorsque le climat est chaud et humide, le mécanisme de régulation de la température peut défaillir. Cet environnement trop « étouffant » va alors freiner, voire bloquer la transpiration. Résultat: la température corporelle augmente brutalement et peut parfois dépasser les 40°. C’est ce qu’on appelle un coup de chaleur (ou hyperthermie).

Quels sont les symptômes?

En cas de coup de chaleur, une personne peut souffrir de:

  • maux de tête,
  • vertiges,
  • vomissements,
  • démarche titubante,
  • peau sèche et rouge,
  • éventuellement une perte de connaissance et des convulsions.

Comment agir en cas de coup de chaleur?

L’issue peut être fatale et la réaction se doit d’être rapide! Il faut notamment:

  • placer la victime au frais, à l’intérieur,
  • desserrer ses vêtements ou les enlever,
  • envelopper la victime de linge humide et la ventiler, ou l’aider à prendre une douche,
  • contrôler sa température régulièrement,
  • la faire boire abondamment,
  • il est conseillé de consulter un médecin même si la récupération est rapide.

Appelez les secours (112) en cas d’altération de conscience.

Comment éviter les coups de chaleur?

Comme dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir. Suivez ces conseils pour vous protéger du soleil et de la chaleur:

  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée,
  • ne vous couvrez pas trop (mais protégez votre tête du soleil),
  • portez des vêtements pâles et légers,
  • ne restez pas en plein soleil,
  • évitez les locaux mal ventilés ou surchauffés,
  • buvez de l’eau, même si vous n’avez pas soif,
  • évitez les boissons alcoolisées,
  • évitez les activités physiques.

Mailys Chavagne

Journaliste Web

  • Source : Plusmagazine